Une séance chez l’ostéopathe canin

Crédits : Le Canard du Chien.

Indy, notre bouledogue français, a fêté ses deux ans en juin dernier. Quelques jours plus tard, après un week-end à la mer où les balades se multipliaient, il s’est mis à boiter. Après l’avoir mis au repos quelques jours, il ne posait toujours pas bien à plat sa patte arrière gauche…

Direction le vétérinaire. Il s’agirait d’une luxation de la rotule et d’une hernie discale latente. Le mot était dit. Celui que nous redoutions. Hernie discale. Heureusement, la vétérinaire nous rassure, il existe plusieurs sortes de hernies, et celle-ci est petite. Après un mois de médicaments et de repos forcé, Indy est de nouveau sur pied.

Néanmoins, il lui arrive encore de boitiller. De plus en plus rarement certes, mais toujours un peu. Nous avions lu que parfois des séances d’ostéopathie peuvent éviter d’opérer une hernie discale, qui suppose une lourde rééducation. Même si Indy n’en était pas du tout au stade de l’opération, nous avons préféré prendre les devants.

Nous voilà donc de nouveau dans un cabinet vétérinaire, d’ostéopathie cette fois-ci. L’ostéopathe manipule Indy pendant près de 45 minutes, étire ses pattes, exerce des pressions le long de sa colonne vertébrale et de son bassin. Pendant toute la séance, toutou n’a pas bronché. Il est d’un naturel plutôt zen, et se faire tripoter pendant 45 minutes ne le dérange pas le moins du monde, au contraire. Il était même sur le point de s’endormir, mais Môsieur n’a pas voulu se coucher sur la table du cabinet, froide. Résultat il dormait quasiment debout !

L’ostéopathe nous informe que même si l’hernie sera toujours présente, elle ne devrait pas progresser. Le dos d’Indy n’a pas de problème, son hernie étant due à un disque du bassin écrasé, qui empêche la tension nerveuse d’atteindre sa patte arrière gauche. Elle lui a donc réajusté le bassin, et le corps d’Indy devrait se remettre petit à petit.

Par prévention, elle nous a conseillé de faire deux séances par an. Un conseil que nous allons respecter à la lettre, la santé et le bien-être d’Indy passent avant tout ! Nous avons payé la séance une cinquantaine d’euros. Une toute petite somme comparée à ce qu’il faudrait dépenser en rééducation.

Cette séance est donc une réussite, et la première d’une longue série.

A propos Emilie Longin (233 articles)
Fondatrice et rédactrice en chef du Canard du Chien. Heureuse maîtresse d'Indy, un bouledogue français.

1 commentaire sur Une séance chez l’ostéopathe canin

  1. Merci pour cet article émouvant! C’est une bonne chose d’apprendre que les centres de rééducation pour animaux existent. La plupart des chiens sont atteints de maladies héréditaires. La meilleure solution est de confier le chien aux bons soins d’un ostéopathe pour plus de précaution.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*