Mon chien a-t-il froid en hiver ?

Les petits chiens à poils ras sont plus sensibles au froids. © CC Antranias.

Les températures sont en chute libre, les radiateurs tournent à plein régime… Pas de doute, nous sommes en hiver. Nous sortons parés de manteaux, de pulls en laine et de nos écharpes. Mais est-ce que notre chien craint le froid lui aussi ?

Les chiens craignent-ils le froid ?

Si votre animal ressent les variations de température, il est bien plus rustique que nous ! La température de son corps se situe entre 38,5 et 39 °. Ils sont donc bien plus résistants au froid que nous. Mais attention, cela dépend aussi de la race. Les chiens originaires des pays nordiques, comme les Huskies, ou à fourrure dense ne sentiront pas le froid, à l’inverse des petites races à poils ras, comme le Chihuahua ou le Yorkshire.

Autre élément à prendre en compte : la santé de votre chien. Un chiot, un chien âgé ou malade y sera plus sensible qu’un chien en parfaite santé.

Sans oublier que les chiens ont aussi leur petit confort. Ainsi, un chien habitué à vivre dans un appartement chauffé sera probablement un peu plus frileux qu’un chien vivant dans le jardin.

Comment reconnaître qu’un chien a froid  ?

En promenade, le chien peut trembler, se recroqueviller, s’arrêter et refuser d’avancer… Si les températures extérieures sont basses, ces signes indiquent peut-être que votre chien a froid, ou qu’il a mal quelque part (une épine sous la patte par exemple). S’il refuse d’avancer en plein soleil au mois de juillet, c’est qu’il est têtu !

Quelques gestes à adopter

Si l’utilité des manteaux reste à discuter selon les vétérinaires, rien ne contre-indique leur usage. Ainsi, si votre chien a des poils ras, lui faire porter un manteau les jours de froids peut lui permettre de profiter pleinement de sa promenade.

Comme les animaux sont surtout sensible au froid humide, on n’oublie pas de choisir un manteau imperméable. Et d’essuyer toutou quand il rentre à la maison, notamment entre les coussinets.

Et si une tempête de neige guette avec des températures exceptionnellement basses, l’idéal est de raccourcir les promenades, au profit de jeu au chaud à la maison.

A propos Emilie Longin (233 articles)
Fondatrice et rédactrice en chef du Canard du Chien. Heureuse maîtresse d'Indy, un bouledogue français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*