Déménagement : comment préparer son chien

Pas toujours facile de déménager quand on est un chien ! © Gemenacom

Ca y est, vous déménagez ! Entre les coups de fils pour l’électricité, l’eau, le gaz, l’assurance et les cartons à faire, vous n’avez plus une minute à vous. Mais attention à ne pas oublier votre chien.

Les cartons commencent à s’entasser, le scotch et les ciseaux traînent sur la table du salon… Pas de doute : vous êtes en train de déménager. Si déménagement rime avec changement, il faut porter une attention particulière à son chien en cette période.

Si déménager est stressant pour les maîtres, « cet évènement est encore plus déstabilisant pour un chien », assure Danièle Mirat, caniconsultante. En effet, notre toutou devra faire face à un chamboulement de ses habitudes. D’un appartement à une maison, de la campagne à la ville… Les transitions ne sont pas toujours faciles, et « pour le choix du relogement, et dans la mesure du possible, il est sage d’anticiper sur les difficultés d’adaptation du chien à une nouvelle vie ». La caniconsultante poursuit avec un exemple : « Gare au chien que l’on fait passer sans transition de la campagne à la ville et qui a bien du mal à gérer les promiscuités (d’humains et de congénères) sur les trottoirs ou dans l’ascenseur de l’immeuble. »

Avant le déménagement

Votre nouveau lieu de vie est choisi, la date du déménagement est fixée… Dans la mesure du possible, il est bon de faire découvrir ce nouvel environnement au chien. Cela lui permet « de prendre quelques repères, pour lui faciliter la transition et pour un moindre impact lors de l’installation ». Faire une balade dans le quartier, lui faire visiter sa nouvelle maison, le laisser s’imprégner des odeurs du jardin… Autant de petites choses qui lui permettront de ne pas se sentir complètement perdu les premiers jours de cette nouvelle vie.

Le jour du déménagement

Dans la mesure du possible, il est plus facile de confier son chien le jour du déménagement. Cela vous évitera d’avoir à vous soucier de lui (aller le promener, vérifier que la porte est bien fermée pour qu’il ne s’enfuit pas…), et de son côté il sera moins stressé (allers et retours avec les cartons, bruits, agitation…).  Si ce n’est pas possible de faire garder votre chien, essayez de le laisser dans une pièce, au calme, avec sa gamelle d’eau, de la nourriture et ses affaires (panier, jouets). Et veillez à ce que cette situation ne dure pas.

Une fois installé

La première chose à faire lorsque vous arrivez dans votre nouveau « chez vous » est de préparer le coin de votre animal. Là encore, lui installer son panier et ses gamelles lui permettront de prendre ses repères. Danièle Mirat confirme : « Il doit lui être tout de suite alloué des emplacements matérialisés avec gamelle et tapis (ou panier) où il pourra trouver refuge et tranquillité pour boire, manger et se reposer. »

Pour que votre chien se familiarise avec sa nouvelle maison, « il est préférable de ne pas livrer l’animal à la solitude dès le lendemain d’un déménagement, ce qui ne serait pas pour initier sa confiance sur son nouveau lieu de vie », conseille la caniconsultante. Avant d’ajouter : « Ce qui compte pour un chien c’est d’être avec ses maîtres, et si la découverte du nouveau logement est un moment agréable pour lui, l’animal en gardera un souvenir positif. »

A propos Emilie Longin (243 articles)
Fondatrice du Canard du Chien.

1 commentaire sur Déménagement : comment préparer son chien

  1. Merci pour mon chien :p

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.