Municipales 2020. Pour les électeurs, la cause animale est un critère pour choisir son candidat

elections-municipales-cause-animale

Les Français attendent que les candidats aux municipales s’engagent pour les animaux. C’est ce que révèle un sondage réalisé par le site Wamiz.

La cause animale, grande oubliée des élections municipales ? C’est en tout ças ce qui ressort d’un sondage réalisé en janvier par le site Wamiz* pour connaître l’opinion des Français sur la place accordée aux animaux par les candidats aux mairies. Résultat ? Neuf personnes interrogées sur dix déclarent ne pas être satisfaites des mesures en faveur de la cause animale dans les programmes des municipales 2020, dont les élections se tiennent le 15 et 22 mars prochain. Pourtant, les mesures locales pourraient être nombreuses.

Adjoint au maire en charge de la protection animale

La mesure la plus importante réclamée par les sondés : la mise en place de permanences municipales anti maltraitance animale, avec la création d’un poste d’adjoint au maire en charge de la protection animale. Mais aussi la promotion de l’adoption, avec un soutien financier des refuges, et des programmes de stérilisation des chats errants. De plus, 86 % des maîtres de chiens se disent mécontents de l’intégration et de la place accordée à leur animale dans leur ville, que ce soit en termes d’espaces verts, d’infrastructures ou encore d’accès aux magasins.

Les Français sont pourtant en attente d’un réel engagement pour la cause animale de la part de leurs représentants. D’ailleurs, trois personnes interrogées sur quatre confient avoir déjà pris en compte ce critère pour choisir leur candidat.

Comment se positionne votre maire en matière de cause animale ?

Dans la course à la mairie de Paris, la maire PS sortante Anne Hidalgo souhaite « une ville qui respecte tous les êtres vivants », peut-on lire sur son programme. Ce qui n’empêche pas le site Politique & Animaux, une initiative de l’association L214, de lui attribuer la note de 8,1/20 pour son engagement dans la cause animale ! De nombreux politiques sont ainsi jugés selon plusieurs critères : expérimentation, chasse, corrida, droit animal, mer et pisciculture, élevage, animaux de compagnie, zoo/cirque.

Plus de la moitié des Français a au moins un animal de compagnie. Un réservoir de voix à prendre en compte pour les candidats. A bon entendeur !

*Sondage réalisé du 27 au 30 janvier 2020 auprès de 3 454 Français propriétaires de chien et de chats résidant en France

A propos Emilie Longin (246 articles)
Fondatrice du Canard du Chien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.