L’histoire de la semaine : un avion détourné pour sauver un chien

Simba et son maître. © Capture d'écran CityNews Canada.

Cette semaine, Le Canard du Chien débute une nouvelle rubrique. Chaque lundi, retrouvez l’histoire qui a marqué la semaine passée. Aujourd’hui, retour sur celle de Simba, bouledogue français de 7 ans.

Grosse frayeur sur le vol d’Air Canada entre Tel Aviv et Toronto pour Simba ! Embarqué dans la soute de l’appareil, le bouledogue français aurait pu ne jamais fouler le sol canadien. Mais c’était sans compter sur le commandant de bord…

Ce dernier avait remarqué que le chauffage de la soute de l’avion était hors service. Sachant qu’un chien s’y trouvait, il a pris sur lui de faire une escale imprévue à Francfort. Avec des températures extérieures pouvant atteindre les – 50 degrés, et descendre sous les 0 degré dans la soute, le bouledogue français risquait fortement de mourir d’hypothermie si l’avion ne s’arrêtait pas avant Toronto. Simba et son maître ont donc pu descendre en Allemagne, en attendant un autre vol où le chauffage en soute était fonctionnel.

« Le capitaine est responsable de toutes les vies à bord », soulignait un expert interrogé par la chaîne CityNews Canada. Malgré un retard de 75 minutes pour les passagers, la compagnie assure que « les réactions ont été globalement positives, une fois que les gens ont compris que la vie du chien était potentiellement en danger, et avait été sauvée.  »

Gerrman Kontorovich, le maître de Simba, plein de reconnaissance, a témoigné auprès de CityNews Canada : « C’est mon chien, il est comme mon enfant. Il est tout pour moi. »

A propos Emilie Longin (233 articles)
Fondatrice et rédactrice en chef du Canard du Chien. Heureuse maîtresse d'Indy, un bouledogue français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


*